Hypertrophie bénigne de la prostate : 3 traitements naturels

Si vous ne voulez pas finir incontinent, soignez votre prostate avec des méthodes simples et naturelles.

À 30 ans, la glande prostatique fait silencieusement son travail pour assurer la fertilité de l’homme.

Mais dès la cinquantaine, la prostate peut sortir de ce silence et devenir handicapante. Ce désagrément touche la moitié des hommes de 50 ans et s’explique par une augmentation normale du volume de la prostate : il s’agit de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP).

La plupart du temps, les messieurs commencent à avoir des difficultés à uriner. Que ce soit pour se retenir ou pour vider complètement sa vessie, la miction devient difficile. Cela se traduit par des allées et venues aux toilettes, y compris la nuit, ce qui bouleverse les cycles naturels du sommeil et parfois la vie de couple.

On peut alors redouter un autre symptôme bien plus gênant : l’incontinence. C’est pourquoi mieux vaut anticiper ou agir en conséquence…

Voici trois façons simples de traiter naturellement votre prostate :

Bouger

Les hommes qui sont physiquement actifs ont beaucoup moins de risques de souffrir d’une hypertrophie de la prostate.

Il n’est pas nécessaire d’être très sportif. Une étude de l’Université de Harvard a révélé que même la marche à un rythme modéré peut aider. Des chercheurs italiens ont demandé aux hommes ayant des problèmes de prostate de faire des marches assez rythmées trois fois par semaine. Après 18 semaines, ils ont constaté que les douleurs liées à l’hypertrophie de la prostate étaient moins présentes et que leur qualité de vie s’était améliorée.

Mincir

Être en surpoids est l’un des plus grands facteurs de risque de l’hypertrophie de la prostate… A vous de jouer pour rester mince !

Une des meilleures choses que vous pouvez faire pour mettre fin aux problèmes de prostate est de perdre du poids. La graisse du ventre est particulièrement mauvaise pour votre prostate. Les recherches les plus récentes considèrent qu’elle favorise le développement d’une hypertrophie bégnine de la prostate. Selon l’étude, les hommes assez minces, qui pratiquent un sport régulièrement tout en ayant une alimentation saine, ont un risque inférieur d’HBP par rapport à ceux qui ne font attention ni à leur poids, ni à leur activité physique.

Boire du thé vert

Et si boire du thé vert réduisait naturellement l’inflammation d’une prostate hypertrophiée… En prendriez-vous une tasse ?

Les hommes japonais sont moins sujets aux problèmes de prostate que leurs « homologues » occidentaux. Les chercheurs pensent que cela est dû au thé vert, une boisson très populaire au Japon. Les catéchines présentes dans le thé vert favorisent la taille normale de la prostate. 

Les chercheurs ont également constaté que le thé vert régulait les hormones responsables de son augmentation. Les antioxydants puissants du thé vert peuvent réduire l’inflammation, ce qui atténue les symptômes urinaires de la prostate hypertrophiée. [1] 

Bien à vous,

Elisabeth Honoré

 

Sources :
[1] How big is your prostate?

Testez votre prostate

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *